Troubles de la sphère urinaire

Troubles qui se manifestent chez l'homme et chez la femme.

Les troubles de la sphère urinaire, généralement associés à l'incontinence urinaire, concernent également
d'autre pathologie comme le prolapsus, qui définit la descente d'un organe.

Nous vous décrivons ci-dessous les symptômes liés à ces deux pathologies.

Incontinence urinaire

L'incontinence urinaire se définit par la fuite involontaire d'urines dont les causes peuvent être multiples.

Elle touche principalement les femmes bien que les hommes puissent également être concernés notamment après un trouble ou une opération de la prostate. 

Nous distinguons schématiquement différents types d'incontinence :

  • Incontinence à l’effort, atteinte prédominante chez la femme

  • Incontinence associée à un syndrome d’hyperactivité vésicale Nous parlons ici d’une envie d’uriner très pressante qui peut survenir avec ou sans signes annonciateurs, accompagnée le plus souvent de fuites urinaires et/ou d'envies fréquentes d’uriner de jour et/ou de nuit.

  • Incontinence mixte, association des deux types d’incontinence ci-dessus.

Prolapsus

Une descente d'un organe peut induire des dysfonctions telles qu’une incontinence urinaire et/ou anale, une difficulté pour uriner (dysurie) et/ou éliminer les selles (dyschésie), une sensation de pesanteur dans le bas ventre, des douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie).

Il existe différents types de prolapsus :

  • Cystocèle ou descente de la vessie

  • Rectocèle ou descente du rectum

  • Hystérocèle ou descente de l’utérus

  • Urétrocèle ou descente de l’urètre

La grossesse et l'accouchement sont les principales causes du prolapsus. Toutefois, la ménopause, une précédente intervention vaginale, une toux chronique, le port d'objets lourds, l'obésité, les antécédents familiaux, certains sports(trampoline, gymnastique, crossfit…) et la perte de tonicité musculaire liée à l'âge peuvent également entraîner un prolapsus.

En fonction du bilan établi, nous disposons des moyens suivants pour le traitement des troubles de la sphère urinaire :

  • Sondes périnéales avec dispositif de Biofeedback Cela permet de travailler dans diverses positions

  • Electro-stimulation du périnée par sonde vaginale chez la femme et rectale chez l’homme

  • Calendrier mictionnel

  • Travail des compétences abdominales (abdominaux hypopressifs)

  • Travail postural dans différentes activités de la vie quotidienne

  • Stimulation électrique du nerf tibial postérieur Possibilité pour le patient de louer un appareil d’électro-stimulation

  • Conseils sur l'hygiène de vie

  • Conseils et/ou mise en place d’un pessaire En cas de prolapsus inconfortable de type cystocèle et/ou rectocèle lors d’efforts sportifs par exemple

Nous contacter